* *

Texte à méditer :  
Peu importe ce que la vie vous amène...
même elle vous semble laborieuse et ardue...
Souvenez-vous, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel.   

* *
jesus.gif
SOMMAIRE
+ 1. En Ton Nom
 -  2. Offrandes
+ 3. Etincelles
+ 4. Lectures
+ 5. Astuces
+ 6. Prières
+ 7. Louange
TÉMOIGNAGES
+ Conversion
+ Pardon
+ Passion
PAROLES DE VIE

Prends un instant et cliques ici:



...une parole du Seigneur t'y attend

smile

DIAPORAMA
VIDEOS
DIVERS
  • CHANSONS
  • HUMOUR
  • SONDAGE
  • WEBMASTER - INFO
    Ecrire à Laudate  Webmestre
    Ajouter aux favoris  Favoris
    Recommander ce site à un ami  Recommander
    Version mobile   Version mobile
    VISITES

     37632 visiteurs

     1 visiteur en ligne

    2. Offrandes - de Yann

    Lumière

    L’iris de l’œil s’ouvre en grand.
    L’iris du cœur et l’iris de l’âme.
    Du plus profond de l’espace au-delà
    Jaillit la brume blonde,
    La nuage soleil
    Tout autour de l’absence de prison.
    L’infinitude silencieuse
    Et sans mot.
    Comme l’océan des sourires d’anges,
    Gouttes de béatitudes,
    Larmes de paix immaculée.
    Loin des questions et des réponses.
    Si loin de la fureur des mondes, en bas.
    Flotte hors du temps,
    Hors de moi,
    Flotte la profondeur du bonheur
    Libérée de sa gangue de pierre,
    D’os, de sang, de maladies, de désirs.
    L’esprit colombe est là,
    Sans rien d’autre.
    L’Amour enlève son masque,
    Il a tous les visages.




    Fracture

    Je suis tombé, par terre, le visage dans la boue.
    Mes jambes ont cédé sous le fardeau,
    Elles sont mortes.
    Un pan de granit s’est effondré
    Dans l’abîme.
    Au ralenti et sans bruit.
    Etouffé par un nuage de poussière.
    Aveugle.
    Toutes les horloges s’arrêtent,
    L’espace se fige
    Derrière les barreaux de mon corps.
    Le masque de l’enfance
    Se fendille, rictus de la souffrance.
    Solitude au fond de la nuit.
    Silence sous la pluie,
    Ininterrompue.
    Larmes de sang sur les pavés luisants.
    Interminable marche, infirme.
    Et puis, tout au fond de mon cœur,
    Les étoiles transpercent
    La brume opaque.
    Les yeux se tournent vers le ciel
    Toujours là.
    La lumière descend par vagues.
    Au-delà de la fracture
    S’ouvre le Nouveau Monde.
    Espoir…


    Date de création : 19/07/2006 @ 03:55
    Dernière modification : 19/07/2006 @ 03:57
    Catégorie : 2. Offrandes
    Page lue 513 fois


    Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

    Réactions à cet article


    Personne n'a encore laissé de commentaire.
    Soyez donc le premier !


    PRÉFÉRENCES

     Nombre de membres 29 membres


    Utilisateurs en ligne

    ( personne )
    Sondages
    PARTICIPATION

    Désolé, mais seul les membres de ce site peuvent proposer :


    Un article
    Une nouvelle
    Un téléchargement
    Une FAQ
    Un lien
    Une photo
    Une citation
    Un lien RSS
    Un message dans l'agenda


    Voir les propositions en attentes

    CALENDRIER

    LETTRE D'INFO
    Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
    S'abonner
    Se désabonner
    117 Abonnés
    RECHERCHES




    ^ Haut ^

      Site créé avec GuppY v4.5.18 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

    Document généré en 0.11 seconde